Arthrose de la hanche ou Coxarthrose

L’arthrose de la hanche, ou coxarthrose, est une pathologie fréquente qui provoque des douleurs dans le pli de l’aine et dans la fesse. Elle touche des patients en général après 50ans, et est handicapante dans la vie quotidienne.

 

Arthrose de la hanche ou Coxarthrose : définition

 

La coxarthrose, ou arthrose de hanche, est l’usure progressive du cartilage de la hanche.

Cette usure progressive va devenir douloureuse avec le temps et entraîner une raideur de la hanche. L’arthrose apparaît spontanément avec l’âge, le cartilage étant un tissu incapable de se régénérer et peut toucher toutes les articulations. L’atteinte est souvent bilatérale.

 

La plupart des arthroses de hanche sont primitives, c’est à dire sans cause apparente. Mais il existe un certain nombre d’arthroses secondaires à des pathologies diverses de la hanche et du bassin.

 

Arthrose de la hanche ou Coxarthrose : causes et facteurs de risques

 

L’arthrose de hanche apparaît le plus souvent spontanément avec l’âge à partir de 50 ans.

Le cartilage étant un tissu fragile qui ne se régénère pas, le « capital » cartilagineux diminue progressivement tout le long de la vie jusqu’à disparaître et provoquer alors une douleur articulaire.

Il existe aussi des coxarthroses secondaires à d’autres pathologies, comme les fractures de hanche, l’ostéonécrose, l’epiphysiolyse de l’adolescent ou les luxations congénitales de hanche.

Il existe des facteurs de risques personnels, comme le surpoids qui vont accélérer l’usure du cartilage, et des facteurs familiaux

coxarthrose arthrose de la hanche traitement prothese de hanche chirurgien du rachis paris docteur antoine roul clinique drouot

Arthrose de la hanche ou Coxarthrose : symptômes

 

La douleur de hanche est le symptôme principal de l’arthrose de hanche.

La douleur est localisée au niveau du pli de l’aine et sur le côté de la fesse. C’est une douleur mécanique, aggravée par le mouvement et la marche. Il existe souvent un « derrouillage » matinal.

La douleur s’accompagne d’une boiterie qui peut nécessite l’utilisation d’une canne.

Le périmètre de marche se réduit progressivement.

 

Arthrose de la hanche ou Coxarthrose : diagnostic

 

L’interrogatoire recherche la date d’apparition des symptômes, les antécédents, notamment de pathologie de la hanche.

L’examen clinique va rechercher une mobilité réduite et douloureuse de la hanche, notamment en flexion et rotation interne.

L’élévation de la hanche contre pesanteur est douloureuse (salut coxal).

 

On demandera alors devant ces symptômes un bilan d’imagerie

 

La radiographie standard est en général suffisante. Les clichés de face et de profil mettent en évidence le pincement de l’articulation et les ostéophytes On retrouve aussi certaines causes d’arthrose secondaire comme les dysplasies de hanche et l’ostéonécrose

 

En cas de doute diagnostic ou si l’on suspecte une origine secondaire de l’arthrose, d’autres examens d’imagerie comme le scanner ou l’IRM peuvent être demandés.

 

Dans certaines situations où le doute diagnostic existe, on peut demander une infiltration de la hanche à la xylocaine sous contrôle radioscopique. C’est un test antalgique. Si la douleur cède quelques minutes après l’infiltration, c’est que l’origine de la douleur est bien la hanche.

 

Arthrose de la hanche ou Coxarthrose : questions fréquentes

 

Je souffre d’arthrose de la hanche, quel traitement peut-on me proposer ?

Le traitement médical de l’arthrose de la hanche est symptomatique, il vise à soulager la douleur, mais ne règle pas le problème de l’arthrose de hanche.

Il repose sur un traitement antalgique et anti inflammatoire oral. Ce traitement peut soulager temporairement les symptômes douloureux et la boiterie.

Il n’y a actuellement pas de traitement qui puisse régénérer le cartilage de la hanche.

Les infiltrations de hanche à visée antalgique prolongée ne sont pas indiquées.

Le traitement le plus efficace actuellement contre l’arthrose de hanche est chirurgical, c’est la prothèse totale de hanche.

Il consiste à remplacer l’articulation douloureuse par une articulation « synthétique » composée de 2 implants qui vont recréer une friction non douloureuse de la hanche.

 

Puis-je faire de la rééducation ou du sport malgré mon arthrose de hanche ?

Il n’y a pas de contre-indication sportive ni à la rééducation avec une arthrose de hanche non opérée. Cependant l’articulation étant abîmée, il est probable que l’intensification des contraintes sur la hanche augmente les douleurs, et que la rééducation n’apporte aucun soulagement. Elle n’est d’ailleurs pas indiquée dans le traitement des douleurs.

Une fois opérée par prothèse totale de hanche, il n’y a pas de contre indication à la reprise d’une activité sportive régulière, y compris à haut niveau ; dans une certaine mesure, la prothèse totale de hanche autorise tous les sports. Seuls certains sports extrêmes comme le parachutisme ne sont pas recommandés.

 

Y-a-t-il des traitements qui peuvent régénérer le cartilage de la hanche ?

Aujourd’hui, aucun traitement, même chirurgical, n’a prouvé son efficacité sur la repousse du cartilage dans l’arthrose de hanche. Les traitements homéopathiques ou médicamenteux contre l’arthrose n’ont pas d’efficacité prouvée.

Les régimes n’ont qu’une efficacité antalgique, par l’effet de perte de poids qui soulage la hanche et ralenti l’évolution de l’arthrose.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?