Hernie discale cervicale

La hernie discale cervicale entraine parfois des douleurs cervicales et des douleurs dans l’épaule et le bras, c’est la névralgie cervico-brachiale. Les causes des hernies discales cervicales sont le plus souvent dégénératives, et parfois traumatiques, lors d’accidents de la route ou lors de traumatismes professionnels.

 

Hernie discale cervicale : définition

 

La hernie discale cervicale est la protrusion d’un disque cervical dans le canal rachidien. La hernie discale peut alors comprimer les structures neurologiques en arrière, le plus souvent la racine nerveuse. Les compressions de la moelle épinières sont beaucoup plus rares.

Cette hernie va entrainer alors une douleur neurologique : c’est la névralgie cervico-brachiale. C’est une douleur qui part de l’arrière des cervicales et des omoplates, et descend le long de l’épaule, du bras, et parfois jusqu’à la main.

C’est l’équivalent de la sciatique au membre supérieur.

 

Hernie discale cervicale : causes et facteurs de risques

 

La hernie discale cervicale est le plus souvent idiopathique, c’est à dire qu’elle survient spontanément. Elle peut être aussi associée à une arthrose cervicale et une dégénérescence discale.

La hernie discale cervicale survient plus rarement dans des contextes traumatiques, soit lors de chutes ou d’accidents de la route, soit dans certains contextes professionnels, notamment lors du maniement d’engins vibrants (marteau piqueur, machines…). Les symptômes sont alors souvent importants.

hernie discale cervicale chirurgien du rachis paris docteur antoine roul clinique drouot

Hernie discale cervicale : symptômes

 

La hernie discale cervicale se caractérise surtout par l’apparition d’une névralgie cervico brachiale. C’est l’équivalent d’une sciatique au membre supérieur.

La névralgie cervico brachiale est une douleur qui part du long du rachis cervical, derrière l’omoplate, et descend le long de l’épaule, du bras et va parfois jusqu’à la main.

La douleur est souvent intense. Elle est majorée lors des mouvements de rotation de la tête et de l’épaule. Il n’y a souvent pas de position antalgique.

La névralgie cervico brachiale peut parfois entrainer un déficit moteur au niveau de la main et des doigts, ainsi que des fourmillements.

 

La hernie discale cervicale entraine aussi souvent des douleurs cervicales et dans l’arrière de la tête, par contracture musculaire.

Exceptionnellement, si la hernie comprime la moelle épinière, on peut retrouver des symptômes douloureux aux membres inférieurs, des troubles de l’équilibre, des difficultés à la marche.

 

Hernie discale cervicale : diagnostic

 

Lorsqu’une hernie discale cervicale est suspectée à l’examen clinique, notamment par la présence d’une douleur de névralgie cervico brachiale, on demande alors un bilan d’imagerie.

 

Les radiographies sont utiles pour voir la présence d’une éventuelle arthrose cervicale et pour analyser la courbure naturelle du rachis.

Si la hernie est traumatique, c’est aussi un examen important pour éliminer une fracture ou une entorse grave

 

Le scanner, ou TDM, permet une analyse fine des structures osseuses et des disques. Elle permet de dépister les hernies discales cervicales ou les arthroses cervicales qui peuvent présenter les mêmes symptômes

 

L’IRM permet aussi une analyse fine des disques et du contenu du canal rachidien. C’est l’examen le plus précis sur l’analyse des disques et de la moelle épinière.

IRM et scanner sont en général complémentaires.

 

L’électromyogramme, ou EMG, est souvent demandé, à la recherche d’une souffrance radiculaire qui caractérise la névralgie cervico brachiale.

 

On demande aussi parfois d’autres examens, notamment au niveau de l’épaule, car les symptômes sont très proches des pathologies de la coiffe des rotateurs.

 

Hernie discale cervicale : questions fréquentes

 

Quel traitement pour une douleur de hernie discale cervicale depuis quelques jours ?

Comme les douleurs de sciatique récente, les douleurs de névralgie cervico brachiale récentes et non déficitaires se traitent avant tout médicalement. On donne en général un traitement antalgique (Paracetamol, Tramadol, Codeine…) et un anti inflammatoire non stéroidien ou des corticoides, pendants une dizaine de jours.

Un collier mousse peut aussi être prescrit a visée antalgique.

La douleur cède souvent après quelques jours de traitement.

 

J’ai des douleurs sur une hernie discale cervicale qui ne passent pas malgré les traitements, ou récidivent à la l’arrêt des anti inflammatoires, que dois-je faire?

 

Si le traitement médical n’est pas suffisant, il existe d’autres solutions.

Parfois on peut proposer une infiltration cervicale sous scanner. Cette solution est plutôt rare car la technique est difficile, et pas dénuée de complications.

 

On propose alors le plus souvent une solution chirurgicale, à savoir la discectomie cervicale par voie cervicale antérieure, et la mise en place d’une arthrodèse ou d’une prothèse discale cervicale.

 

Puis-je reprendre mon travail avec une hernie discale cervicale ?

Dans la majorité des cas, une fois les douleurs soulagées par le traitement médical ou chirurgical, on peut reprendre son activité professionnelle. Cependant, dans certaines professions, notamment dans les travaux publics et le bâtiment, la reprise peut être compromise, voire contre indiquée. Prenez contact avec votre médecin du travail avant la reprise.

 

Puis-je faire des séances d’ostéopathie avec une hernie discale cervicale non opérée ?

Il est déconseillé de pratiquer toute manipulation au niveau du rachis cervical, d’autant plus si vous avez une hernie cervicale. La hernie peut, lors d’une manipulation, augmenter brutalement de volume et majorer les douleurs. N’hésitez pas a informer votre ostéopathe de votre état.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?