Arthrose lombaire ou lombarthrose

L’arthrose lombaire, ou lombarthrose, est une affection dégénérative du rachis, touchant généralement des patients après 50ans. Les articulations vertébrales et les disques intervertébraux vieillissent avec l’âge ou certains traumatismes et peuvent entrainer des douleurs lombaires, et parfois des douleurs de type sciatique, par rétrécissement du canal lombaire.

 

Arthrose lombaire : définition

 

Comme toutes les articulations, les articulations vertébrales s’usent avec le temps et le cartilage disparaît peu à peu. Les disques intervertébraux perdent aussi leur propriété élastique avec le temps et ont tendance à s’affaisser. Cela peut entrainer chez certaines personnes des douleurs lombaires chroniques, et parfois des douleurs radiculaires, dans les membres inférieurs, a type de sciatique, de cruralgie ou de claudication neurogène, par apparition d’un canal lombaire étroit.

 

Arthrose lombaire : causes et facteurs de risques

 

L’arthrose lombaire est le plus souvent primitive, c’est à dire qu’aucune cause n’est réellement mise en avant dans l’apparition de cette arthrose à part le vieillissement. Il existe des causes d’arthrose secondaire à certaines pathologies. Certaines affections rhumatologiques, comme la spondylarthrite ankylosante, peuvent favoriser l’apparition d’une arthrose lombaire précoce. Les scolioses juvéniles non traitées sont aussi source d’arthrose précoce. Les causes traumatiques d’arthrose lombaire existent aussi, notamment les fractures vertébrales, les traumatismes discaux, notamment les antécédents de hernie discale. Le surpoids et l’inactivité favorisent aussi les arthroses lombaires douloureuses.

Certaines professions sont plus à risques, notamment celles ayant des ports de charge lourdes ou répétés, et peuvent parfois être prise en maladie professionnelle.

 

Arthrose lombaire : symptômes

 

L’arthrose lombaire est une affection chronique, avec des symptômes qui peuvent apparaître progressivement sur plusieurs années. Elle apparaît généralement après 50 ans.

Les douleurs sont essentiellement lombaires. Il s’agit de douleurs lombaires chroniques, positionnelles, avec des douleurs essentiellement en position assise, accroupie et lors du port de charge.

Parfois il existe des douleurs dans les membres inférieurs, a type de sciatique ou de cruralgie. Ces douleurs apparaissent progressivement. Il existe aussi parfois une claudication à la marche, c’est à dire des douleurs ou des fourmillements dans les jambes et les pieds, à la marche. Ces douleurs limitent le périmètre de marche à quelques minutes et cèdent après quelques minutes de repos, imposant des arrêts fréquents.

arthrose lombaire chirurgien du rachis paris docteur antoine roul clinique drouot

Arthrose lombaire : diagnostic

 

L’examen clinique apporte certaines informations sur la topologie des douleurs, leur horaire, leur intensité. Il permet aussi d’obtenir des renseignements sur la profession exercée, les causes favorisantes et les facteurs de risque. L’examen permet aussi de distinguer les formes uniquement lombalgiques des formes associées à un canal lombaire étroit ou à un spondylolisthésis. On évalue aussi la raideur rachidienne qui est souvent présente dans les arthroses évoluées

 

Votre praticien pourra alors demander un complément d’imagerie.

 

La radiographie standard est l’examen de choix dans les formes uniquement lombalgiques.

Elle permet une bonne analyse de l’état des disques, des articulaires et de l’équilibre de votre colonne vertébrale. On note souvent l’apparition d’ostéophytes, ou becs de perroquet, entre les vertèbres, et d’un affaissement de certains disques.

 

L’IRM et le scanner sont parfois demandés, notamment dans les formes avec douleur radiculaire au membres inférieurs, à la recherche d’une canal lombaire étroit

 

Parfois d’autres examens peuvent être demandés dans certaines formes atypiques : EMG, saccoradiculographie…

 

Arthrose lombaire : questions fréquentes

 

Je souffre d’arthrose lombaire, avec des douleurs lombaires. Quels traitements sont possibles ?

Le traitement de l’arthrose lombaire est essentiellement symptomatique sur les douleurs. Il n’existe à ce jour aucun traitement permettant de retirer l’arthrose, qui est une usure et un vieillissement des articulations.

Le traitement repose avant tout sur l’association : d’un traitement antalgique et antiinflammatoire ; de règles hygiéno-diététiques, avec perte de poids, arrêt du tabac, et apprentissage de l’économie lombaire ; et d’une remusculation de la sangle abdominale et lombaire, avec des exercices de gainage et une reprise d’activités sportives ;

Dans certains cas, lorsque le traitement conservateur est dépassé, il peut être proposé des solutions chirurgicales, notamment l’arthrodèse lombaire, qui consiste à bloquer les vertèbres défaillantes.

 

Mon médecin m’a prescrit une infiltration épidurale, dois-je la faire ?

Les infiltrations épidurales sont indiquées dans l’arthrose lombaire lorsque le patient présente des douleurs radiculaires ou une claudication neurogène et permettent de soulager les douleurs des membres inférieurs essentiellement.

La lombalgie est plutôt soulagée par les exercices de renforcement musculaire type gainage abdominal, les étirements et la balnéothérapie.

 

Puis-je continuer à faire du sport malgré mon arthrose lombaire ?

Oui, il est recommandé de maintenir une activité physique régulière pour entretenir la musculature du tronc et des abdominaux. La majorité des arthroses lombaires sont peu symptomatiques si les muscles abdominaux sont puissants et stabilisent efficacement la colonne vertébrale.

Cependant il faut parfois adapter sa pratique sportive à sa condition et éviter certains sports traumatiques (impacts répétés, sauts, ports de charge…) et privilégier le renforcement isotonique, les étirements et les sports aquatiques.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?