Laminectomie lombaire

La laminectomie lombaire est une intervention consistant à élargir le canal rachidien dans le cadre d’un canal lombaire étroit. On retire une partie de la vertèbre sans déstabiliser la colonne vertébrale pour libérer les nerfs.

 

Laminectomie lombaire : qu’est-ce que c’est ?

 

La laminectomie lombaire est une intervention chirurgicale consistant à retirer une partie de la vertèbre lombaire : la « lame ». C’est la partie postérieure de la vertèbre lombaire qui ferme le canal rachidien en arrière.

La laminectomie est une intervention commune pour toute sorte d’affection de la colonne lombaire, et peut être réalisée seule, ou en complément d’un autre geste comme une arthrodèse postérieure par exemple.

 

Indications

 

Les indications de la laminectomie lombaire sont liées le plus souvent à un problème de canal lombaire étroit ou sténose canalaire. Le diamètre du canal rachidien, dans lequel passe les nerfs qui vont dans les membres inférieurs, peut se rétrécir avec l’arthrose et entrainer des douleurs dans les jambes. On peut alors proposer, en cas d’échec des traitements médicaux, une laminectomie pour retrouver un canal de bon diamètre et une diminution des douleurs.

La laminectomie peut aussi être indiquée dans d’autres circonstances : hernie discale récidivante ou difficile d’accès, fractures complexes, métastases…

La laminectomie lombaire peut être réalisée seule ou peut compléter un geste d’un arthrodèse lombaire ou de discectomie.

On peut réaliser une laminectomie sur un seul ou plusieurs niveaux, en fonction des nécessités.

laminectomie docteur antoine roul chirurgien rachis paris

Déroulement de la laminectomie lombaire

 

La laminectomie lombaire est une intervention chirurgicale qui se déroule sous anesthésie générale. Le patient est installé sur le ventre.

On réalise un abord postérieur au niveau de l’étage à libérer.

On procède alors à l’exérèse de l’épine et de la lame de la vertèbre à libérer.

On retire aussi le ligament jaune, sous la lame, qui comprime aussi le fourreau dural.

On procède aussi à un recalibrage des gouttières latérales et des foramens vertébraux pour obtenir une bonne libération de la dure-mère et des nerfs.

Puis l’incision est refermée, avec ou sans drain de redon et le patient remis sur le dos.

L’opération dure en général une heure.

 

Étapes post-opératoires

 

Consignes post opératoires

  • Le pansement de la plaie opératoire est à refaire tous les 2 jours jusqu’à cicatrisation par un infirmier. Si les fils ne sont pas résorbables, ils sont à faire retirer par l’infirmier au bout de 15 jours ;
  • Le levé et la position assise sont autorisés dès le jour même de l’intervention. Le premier levé se fait en compagnie de l’équipe soignante pour s’assurer qu’elle se déroule correctement. Des consignes sur les gestes économiques du dos sont données ;
  • Un traitement antalgique est donné systématiquement les premiers jours de l’intervention. On y associe souvent des anti-inflammatoires ;
  • L’hospitalisation est courte, en général 1 nuit post opératoire. Elle peut parfois se faire en chirurgie ambulatoire ;
  • Le chirurgien est revu pour une consultation de contrôle 6 semaines après l’intervention.

 

Reprise de la rééducation et des activités.

  • La rééducation débute précocement, avec de la marche, et quelques exercices d’étirement et de gainage.
  • La reprise du sport est autorisée progressivement après la visite de contrôle
  • La reprise du travail se fait en général entre le 1er et le 3e mois post opératoire, et est adaptée en fonction de la profession.

 

Complications éventuelles de la laminectomie lombaire

 

Comme toute intervention chirurgicale, il existe des risques de complications.

Il n’est pas possible de lister toutes les complications imaginables ; voici les plus fréquentes :

  • Infection du site opératoire : Cette infection se déclenche le plus souvent autour de la 2e semaine post opératoire.
  • Hématome : une collection de sang peut se former dans la plaie.
  • Paralysie post opératoire : c’est une complication exceptionnelle
  • Brèche dure-merienne : Elle peut entraîner des maux de tête et parfois un écoulement par la cicatrice.
  • Douleurs et absence de résultat satisfaisant.

 

Dans l’ensemble, les risques de la laminectomie lombaire sont faibles

 

Laminectomie lombaire : résultats

 

La laminectomie lombaire donne de bons résultats dans l’ensemble.

 

Sur la douleur dans les membres inférieurs, les résultats sont progressifs et relativement rapide. Il peut persister des douleurs intermittentes qui durent plusieurs mois, de degré moindre qu’en pré opératoire, et qui s’estompent avec le temps.

 

Sur le périmètre de marche, il s’améliore progressivement une fois la marche reprise. La libération du canal lombaire permet de remarcher plus longtemps sans pause. Cette amélioration se ressent en même temps de l’amélioration de la masse musculaire dans les membres inférieurs et les lombaires.

 

Sur la douleur lombaire, l’amélioration est plus progressive, et nécessite plusieurs semaines de rééducation et de renforcement pour s’améliorer. Cette douleur est liée à la faiblesse des muscles lombaires postérieurs.

 

Il n’y a pas d’âge limite pour cette intervention. Elle peut se pratiquer même chez des personnes âgées, pourvu que la demande fonctionnelle soit importante et la pathologie handicapante.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?