Infiltration lombaire

L’infiltration lombaire fait partie de l’arsenal thérapeutique médical dans le traitement du canal lombaire étroit et de la hernie discale douloureuse. C’est une procédure peu invasive, souvent réalisée sous contrôle radio.

 

Infiltration lombaire : qu’est-ce que c’est ?

 

L’infiltration lombaire est une technique d’injection d’un anti inflammatoire, un corticoïde, à proximité du canal lombaire et du nerf douloureux.

Elle est souvent réalisée sous contrôle radio ou scanographique, par un radiologue.

L’infiltration est le plus souvent réalisé dans l’espace épidural, c’est à dire entre la dure-mère, qui contient les nerfs, et la vertèbre osseuse.

Elle peut aussi parfois être réalisée en articulaire, ou dans le foramen vertébral, en fonction des besoins selon les indications.

 

Indications de l’infiltration lombaire

 

L’infiltration lombaire est largement indiquée dans le traitement de première intention du canal lombaire étroit et de la hernie discale non déficitaire.

Elle a pour but de soulager la douleur de sciatique ou de cruralgie. Elle n’est pas indiquée pour la lombalgie isolée.

C’est un traitement symptomatique, c’est à dire qu’il n’a pour but que de soulager le symptôme douloureux, et ne règle pas le problème sous-jacent.

C’est pourquoi il est souvent nécessaire de répéter les infiltrations lombaires.

infiltration lombaire docteur antoine roul chirurgien rachis paris

Déroulement

 

L’infiltration se déroule le plus souvent au cabinet de radiologie. Elle ne nécessite pas d’anesthésie.

Une aiguille est positionnée dans l’espace épidural, à l’aide du repérage radiographique et du produit de contraste. Une fois l’aiguille en place, une dose de corticostéroïde est injectée dans l’espace.

C’est une procédure assez courte, quelques minutes, et le retour à domicile est possible immédiatement après la procédure.

C’est relativement peu douloureux.

 

Étapes post-opératoires

 

Après une infiltration épidurale, il est possible de se mobiliser immédiatement, même s’il recommandé de rester au calme pendant 24h.

L’effet de l’infiltration n’est pas immédiat, et nécessite en général plusieurs jours, en général 15 jours, pour obtenir un effet maximal.

infiltration lombaire rachis infiltration dos chirurgien du rachis paris docteur antoine roul

Complications éventuelles de l’infiltration lombaire

 

Les complications de l’infiltration sont rares.

Il peut parfois survenir une brèche duremerienne, lors du positionnement de l’aiguille, et peut entraîner des maux de tête qui peuvent durer quelques jours.

Les complications infectieuses sont exceptionnelles, de même que les hématomes ;

 

Des complications allergiques, notamment au produit de contraste, peuvent survenir.

 

Infiltrations : résultats

 

Les résultats de l’infiltration sont variables et difficile à prédire.

 

L’effet n’est souvent pas immédiat, et il faut souvent attendre plusieurs jours, voire semaines, avant d’avoir un effet sur la douleur.

 

Il est souvent nécessaire de faire plusieurs infiltrations, espacés de quelques semaines, pour obtenir un effet complet sur la douleur.

 

L’effet dans le temps peut s’estomper, et on peut être amené à faire plusieurs séries d’infiltrations.

 

L’intérêt de l’infiltration est uniquement de soulager la douleur, pour repousser l’éventualité d’une chirurgie.

Dans le canal lombaire étroit, l’infiltration ne corrige pas la sténose canalaire, mais peut permettre de retrouver une indolence suffisante pour marcher normalement.

Dans la hernie discale, l’infiltration ne retire pas la hernie discale, mais permet de soulager la douleur, ce qui peut parfois être suffisant lorsque la hernie est petite ou en voie de résorption.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?