Arthrodèse lombaire postérieure

L’arthrodèse lombaire est la réalisation d’une fusion entre 2 vertèbres pathologiques. Elles sont souvent indiquées dans certaines affections dégénératives du rachis ou dans certaines fractures.

Elle peut s’effectuer par voie postérieure, avec la mise en place de vis dans les pédicules des vertèbres.

 

Arthrodèse lombaire postérieure : qu’est-ce que c’est ?

 

L’arthrodèse lombaire est la réalisation d’une fusion osseuse entre 2 vertèbres pathologiques. L’arthrodèse lombaire peut s’effectuer de plusieurs manières ; par voie postérieure avec une ouverture au niveau du dos et la mise en place de vis pédiculaires ;

Par voie antérieure avec une ouverture au niveau de l’abdomen ; ou mixte avec un abord postérieur unique ou un double abord.

L’arthrodèse lombaire L5 S1 et L4 L5 sont les plus fréquentes.

 

Indications de l’arthrodèse lombaire postérieure

 

L’arthrodèse lombaire postérieure est indiquée dans certaines affections du rachis ; notamment les affections dégénératives douloureuses comme l’arthrose lombaire, les discopathies évoluées et le spondylolisthésis.

L’arthrodèse lombaire est aussi indiquée dans certaines fractures instables du rachis.

Le choix de l’abord postérieur est guidé par les spécificités de la pathologie, notamment la nécessité d’une réalisation concomitante d’une laminectomie ou d’une libération radiculaire, et par les habitudes de votre chirurgien.

Le nombres de vertèbres varie en fonction de la pathologie. En général 1 ou 2 niveaux pour une dégénérescence discale ou un spondylolisthésis, jusqu’à une dizaine de vertèbres lors de correction de déformations du rachis.

arthrodese lombaire docteur antoine roul chirurgien rachis paris

Déroulement de l’arthrodèse lombaire postérieure

 

L’arthrodèse lombaire postérieure se déroule au bloc opératoire sous anesthésie générale.

La durée approximative de l’intervention est de 2 heures.

On réalise un abord au niveau du rachis lombaire jusqu’aux vertèbres.

On réalise alors des visées pédiculaires dans les vertèbres à fusionner (en général 2 ou 3 vertèbres). Le pédicule vertébral nous permet la mise en place de vis de gros calibre (5 ou 6mm) à distance des structures neurologiques.

Une fois les vis en place, les articulaires postérieures sont avivées, de la greffe osseuse prélevée sur place est mise en place et les tiges qui vont connecter les vis entre elles sont mise en place.

 

Dans le même temps opératoire on réalise les gestes complémentaires prévus s’il y en a : Laminectomie vertébrale, libération radiculaire, discectomie, mise en place d’une cage intervertébrale complémentaire.

 

Le matériel mis en place est le plus souvent en titane et se garde à vie.

 

Étapes post-opératoires

 

Un drainage est souvent en place après l’intervention et est retiré après 2 jours.

L’hospitalisation prévisible pour ce type d’intervention est de 2 ou 3 jours, avec un retour à domicile généralement.

Le levé est en général autorisé immédiatement, de même que la position assise.

Le pansement est refait tous les 2 jours jusqu’à cicatrisation

 

La rééducation après une arthrodèse lombaire consiste en des exercices de gainage abdominal, de la marche, et un apprentissage des gestes économiques pour le dos.

 

La reprise d’une activité professionnelle est possible après 3 mois de convalescence, mais peut être compromise dans certaines professions car le port de charge lourde n’est plus conseillé.

 

La reprise d’activités sportive est possible graduellement à partir de 6 semaines post opératoire.

arthrodese lombaire chirurgien du rachis paris docteur antoine roul

Complications éventuelles

 

Comme toute intervention chirurgicale, l’arthrodèse lombaire présente des risques non spécifiques : saignement et hématome, infection du site opératoire, douleurs, phlébite…

 

Il existe aussi des complications plus spécifiques, bien que très rares, comme les lésions neurologiques (par malposition des vis ou par étirement des racines nerveuses). Elles peuvent entraîner une paralysie transitoire, voire définitive du pied ou de la jambe.

 

Sur le long terme l’arthrodèse peut ne pas fusionner complètement et entraîner des douleurs chroniques, voire un démontage ou une fracture du matériel.

Les disques libres sus et sous-jacent peuvent aussi se dégrader plus rapidement à long terme par augmentation des contraintes

 

Il n’est pas possible de lister toutes les complications possibles ; Mais certaines de ces complications peuvent nécessiter une reprise chirurgicale.

 

La fusion vertébrale sur deux vertèbres entraîne une faible perte de la mobilité rachidienne, les fusions plus étendues peuvent limiter l’amplitude du rachis lombaire.

Lors d’arthrodèse lombaires L5 S1, la position assise peut être inconfortable plusieurs mois.

 

Arthrodèse lombaire postérieure : résultats

 

L’objectif de l’arthrodèse lombaire est la diminution des douleurs lombaires liées à la dégénérescence des disques et des articulaires.

Parfois l’objectif peut être la correction de certaines déformations douloureuses du rachis.

 

L’arthrodèse est souvent associée a un geste de libération radiculaire lors qu’il y a un canal lombaire étroit ou un spondylolisthésis.

 

Les résultats sur la douleur lombaire sont souvent obtenus après la cicatrisation cutanée et musculaire, et après plusieurs semaines de rééducation et de reconditionnement à l’effort.

 

Les résultats sont souvent durables, mais il arrive que plusieurs années après, des douleurs réapparaissent, le plus souvent par dégradation de niveaux adjacents à l’arthrodèse.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?