Spondylolisthésis

Le spondylolisthésis lombaire correspond à un glissement progressif de deux vertèbres, qui peut entraîner l’apparition de douleurs lombaires et de douleurs à type sciatique, ou cruralgie. Il existe deux types de spondylolisthésis ; le spondylolisthésis par lyse isthmique, qui apparaît en général à l’adolescence, et le spondylolisthésis dégénératif qui apparaît après 50ans.

 

Définition

 

Le spondylolisthésis est une affection dégénérative du rachis. C’est un glissement progressif d’une vertèbre lombaire par rapport à la vertèbre sous-jacente qui va entraîner progressivement l’apparition de douleurs lombaires et parfois de douleurs radiculaires, c’est à dire de douleurs dans les membres inférieurs, à type sciatique ou cruralgie.

 

Il existe deux types de spondylolisthésis : le spondylolisthésis par lyse isthmique et le spondylolisthésis dégénératif.

 

Le spondylolisthésis par lyse isthmique est l’apparition d’une fracture de fatigue, c’est à dire sans traumatisme évident, au niveau des isthmes de la vertèbre lombaire. Il survient généralement à l’adolescence et le déplacement de la vertèbre peut être important.

Le spondylolisthésis dégénératif est lié à l’arthrose lombaire, qui entraîne en affaissement du disque intervertébral et parfois un glissement modéré de la vertèbre lombaire.

 

Causes et facteurs de risques

 

Le spondylolisthésis par lyse isthmique est souvent lié à des facteurs familiaux et à une morphologie favorisante par hyper lordose lombaire. Elle est fréquente dans la population générale, de l’ordre de 5%. On retrouve fréquemment dans les sports comme la gymnastique ou la natation des patients atteints de spondylolisthésis.

 

Le spondylolisthésis dégénératif est lui lié au vieillissement et à l’arthrose lombaire. Les facteurs de risque sont les mêmes que ceux de l’arthrose : traumatismes, ports de charge, surpoids, spondylarthrite… et touche généralement des patients après 50ans.

spondylolisthesis docteur antoine roul chirurgien rachis paris

Spondylolisthésis : symptômes

 

Le spondylolisthésis par lyse isthmique est souvent asymptomatique. Il n’y a souvent aucune douleur et aucune déformation évidente cliniquement. Le dos reste souple, et la pratique sportive est souvent possible, y compris à haut niveau.

Parfois ces spondylolisthésis peuvent se révéler par des douleurs lombaires, et exceptionnellement des douleurs radiculaires.

 

Le spondylolisthésis dégénératif est par contre souvent plus bruyant. Les douleurs, intenses, sont à la fois lombaires et radiculaires, avec l’apparition de sciatiques et de cruralgies bilatérales. Cliniquement il n’y a pas de déformation visible la plupart du temps, mais le dos est raide et les douleurs positionnelles.

 

Spondylolisthésis : diagnostic

 

Le diagnostic de spondylolisthésis repose sur les examens d’imagerie.

 

Cliniquement on ne retrouve la plupart du temps pas de déformation.

Cependant l’interrogatoire est essentiel, car il va permettre de dater l’apparition des symptômes, la localisation des douleurs et les facteurs de risques

 

On demandera alors des examens d’imagerie :

 

La radiographie standard est un bon examen de dépistage, puisque on peut visualiser facilement le spondylolisthésis sur les clichés de profil. On demande des radiographies statiques et dynamiques pour quantifier le déplacement, et des grands formats pour l’analyse complète de la statique vertébrale.

Il existe 4 grades radiologiques en fonction du déplacement. Le grade 1 étant le moins déplacé, et le grade 4, la spondyloptose ; Le spondylolisthésis dégénératif ne dépasse en général pas de grade 2 ;

 

Le scanner est aussi un bon examen, car il permet une analyse fine des structures osseuses, notamment l’analyse des isthmes vertébraux.

Il permet aussi la recherche de canal lombaire étroit et de sténose foraminale, à l’origine des symptômes douloureux

 

L’IRM lombaire est aussi souvent demandée, pour l’analyse de l’étroitesse canalaire et foraminale.

 

Parfois d’autres examens peuvent être demandés comme l’EMG.

spondylolisthesis chirurgien du rachis paris docteur antoine roul clinique drouot

Spondylolisthésis : questions fréquentes

 

On a découvert sur des radios un spondylolisthésis par lyse isthmique chez mon enfant. Il ne s’en plaint pas. Y-a-t-il un traitement « naturel » a cette affection ?

La plupart des spondylolisthésis par lyse isthmique sont asymptomatiques, c’est à dire sans douleur. Il n’y a pas de traitement à envisager s’il n’y a pas de symptômes Le spondylolisthésis n’est pas en soi une contre-indication à la pratique sportive.

Si il venait à s’en plaindre, le traitement serait alors symptomatique ( antalgiques, repos, éducation du dos, et parfois immobilisation temporaire ).

Il n’y a pas de consolidation spontanée de la lyse isthmique, même après un corset, mais la situation a tendance à être stable dans le temps.

Il existe exceptionnellement des traitements chirurgicaux pour la lyse isthmique.

 

Je souffre de lombalgies sur un spondylolisthésis dégénératif L4 L5 grade 1. Quel traitement dois-je entreprendre ?

Le traitement du spondylolisthésis est avant tout médical. Les antalgiques, les anti-inflammatoires et le repos sont préconisés à la phase aiguë. Une fois les douleurs contrôlées, on préconise des séances de rééducation et la reprise d’activités sportives pour travailler le gainage abdominal et la posture.

Parfois une infiltration lombaire peut être proposée.

Dans certaines formes rebelles au traitement médical, on proposera une solution chirurgicale, à savoir une arthrodèse lombaire.

 

J’ai de violentes douleurs de sciatiques sur un spondylolisthésis L5 S1. On m’a proposé une arthrodèse lombaire, Pourrais-je bouger mon dos normalement ?

L’arthrodèse lombaire, ou fusion entre deux vertèbres, est une intervention qui consiste à bloquer définitivement deux vertèbres entre elles. On utilise la plupart du temps des vis positionnées dans les vertèbres.

Dans le cadre d’un spondylolisthésis, on bloque 2, parfois 3, vertèbres entre elles, ce qui limite assez peu les mobilités du rachis lombaire.

La position assise est souvent inconfortable au début et s’améliore avec le temps

A terme, on ressent assez peu la limitation d’amplitude du rachis lombaire.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?