Cimentoplastie et kyphoplastie

La cimentoplastie et la kyphoplastie (ou cyphoplastie, ou spondyloplastie) sont des techniques chirurgicales modernes et peu invasives dans le traitement de fractures et de tassements des vertèbres lombaires.

Elles sont une alternative au traitement par corset.

 

Cimentoplastie et kyphoplastie : qu’est-ce que c’est ?

 

La cimentoplastie est une technique chirurgicale permettant de « consolider » une fracture ou tassement du corps vertébral. La cimentoplastie consiste à injecter sous contrôle radioscopie un ciment chirurgical dans la vertèbre pour « coller » la fracture.

 

La kyphoplastie est une évolution récente de la cimentoplastie. On utilise en plus un instrument (ballonnet gonflable ou un expandeur mécanique) pour redresser la vertèbre, avant d’injecter le ciment chirurgical. L’intérêt de cette évolution est de mieux corriger la déformation de la vertèbre liée à la fracture.

 

Indications de la Cimentoplastie et de la Kyphoplastie

 

La cimentoplastie et la kyphoplastie sont indiquées dans certaines fractures vertebrales, notamment les tassements osteoporotiques et les fractures sur os metastatique.

 

La cimentoplastie est indiquée dans les tassements du corps vertébral ou les métastases peu déplacées, ou dans les situations où une réduction instrumentale n’est pas possible (fractures semi récentes, fractures non consolidées).

 

La kyphoplastie est réservée aux fractures récentes et déplacés du corps vertébral, pour restaurer autant que possible l’anatomie de la vertèbre.

 

Elles peuvent être une alternative au traitement classique par corset.

cimentoplastie docteur antoine roul chirurgien rachis paris

Déroulement

 

L’intervention et cimentoplastie et de kyphoplastie se déroule de manière identique.

Elle a lieu au bloc opératoire, sous anesthésie générale le plus souvent.

L’intervention se déroule sous contrôle radioscopique tout le long de l’intervention.

Le patient est installé à plat ventre

2 incisions de moins de 1cm sont réalisées en regard de la vertèbre fracturée.

On introduit 2 canules dans la vertèbre en passant par le prédicule.

SI on réalise une kyphoplastie, on rentre alors le ballonnet ou le réducteur pour restaurer l’anatomie de la vertèbre.

Puis on injecte le ciment chirurgical dans la vertèbre qui va consolider en quelques minutes.

Les canules sont retirées, les incisions refermées.

 

Etapes post-opératoires

 

Le levé est en général autorisé immédiatement après le réveil.

Le pansement est à changer tous les 2 jours pendant 15 jours.

L’effet en général rapide sur la douleur de fracture, qui disparait rapidement.

 

Le patient peut rentrer chez lui le jour même ou le lendemain de cette chirurgie.

 

Il n’y a pas de corset à porter après une cimentoplastie

 

Un contrôle radiographique et une consultation de contrôle ont lieu 6 semaines après la sortie.

 

On peut reprendre une rééducation immédiatement après l’intervention

La reprise de l’activité sportive peut se faire rapidement, et est adaptée dans les premières semaines.

La reprise d’activité professionnelle est aussi adaptée mais peut se faire rapidement.

cimentoplastie chirurgien du rachis paris docteur antoine roul clinique drouot

Complications éventuelles de la cimentoplastie et kyphoplastie

 

Les risques de la cimentoplastie et de la kyphoplastie sont faibles, mais existent, comme dans toute chirurgie.

Il existe un risque d’infection du site opératoire, même si la plaie est centimétrique.

Il existe un risque de lésion neurologique, qui peut survenir si la canule prend un mauvais trajet ou si le ciment « fuit » à travers les traits de fracture. C’est pour cela que l’on contrôle régulièrement au cours de l’intervention la position de la canule et la diffusion du ciment dans la vertèbre.

Il existe un risque de douleurs persistantes malgré l’intervention.

 

Cimentoplastie et kyphoplastie : résultats

 

Les résultats sont souvent rapides sur la douleur et la reprise des mobilités.

La cimentoplastie fait « consolider » instantanément la fracture de vertèbre.

C’est une alternative au traitement par corset dans certaines situations. La cimentoplastie ou la kyphoplastie permettent de se passer du port du corset pendant plusieurs mois.

La cimentoplastie va aussi prévenir le risque de majoration du déplacement de la fracture, si la fracture est non traitée ou si le corset est inadapté. Une mauvaise consolidation va entrainer des douleurs chroniques qui sont très difficile à traiter.

La cimentoplastie est aussi un traitement de choix dans les métastases osseuses douloureuses. Elle va empêcher la vertèbre métastatique de se fracturer complètement. Elle permet d’améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancer metastatiques.

La cimentoplastie peut aussi être réalisée en dehors des vertèbres lombaires dans certaines indications, notamment au col du femur, au tibia et au calcaneum.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?