En cas de canal lombaire étroit, que faire ?

canal lombaire etroit que faire docteur antoine roul chirurgien rachis paris chirurgien specialiste dos paris

En cas de canal lombaire étroit, que faire ?

Encore connu sous le nom de « sténose lombaire », le canal lombaire étroit est une maladie dégénérative provoquée par le rétrécissement du diamètre du canal lombaire et la compression consécutive des racines nerveuses qui y sont contenues. Voici comment réagir à cette pathologie.

 

Canal lombaire étroit : diagnostic de la pathologie

 

Quelles qu’en soient les causes, le rétrécissement du canal lombaire provoque des douleurs bilatérales au niveau des lombes et des membres inférieurs du sujet quand il se tient debout et quand il marche. Dans quelques rares cas, on peut également assister à la paralysie des membres inférieurs et des fonctions sphinctériennes.

Toutefois, parce qu’ils sont souvent insidieux, les symptômes du canal lombaire étroit peuvent faire penser à d’autres pathologies. Pour confirmer les conclusions de son diagnostic en examen médical, le médecin demandera donc des examens d’imagerie, notamment :

  • Une radiographie, pour rechercher des signes indirects ;
  • Un scanner qui peut être associé à une IRM pour observer le canal lombaire, son diamètre et son contenu ;
  • Une échographie des artères des membres inférieurs ;
  • Une saccoradiculographie, pour rechercher une éventuelle sténose canalaire dynamique.

 

Canal lombaire étroit : prise en charge

 

Sauf en cas de déficit moteur, de douleurs intolérables ou de paralysie des fonctions sphinctériennes, le spécialiste peut envisager un traitement médical conservateur en ayant recours à :

  • Des antalgiques ;
  • Des anti-inflammatoires ;
  • Une infiltration du canal lombaire étroit ;
  • La rééducation ;
  • Etc.

 

Lorsque le patient n’obtient pas soulagement, une chirurgie permettra d’élargir le diamètre du canal. L’opération du canal lombaire étroit se fera sous anesthésie et consistera essentiellement à la décompression des éléments nerveux comprimés par résection d’une partie des tissus, des fragments d’os, de l’hernie discale, etc., faisant obstruction.

 

Le geste opératoire dépendra cependant du type de sténose et du type d’éléments à retirer du canal lombaire. Le plus souvent, une laminectomie lombaire – c’est-à-dire l’extraction d’un fragment de la vertèbre sans que la colonne vertébrale ne soit déstabilisée – est réalisée. Elle peut être accompagnée d’une arthrodèse lombaire.

 

Opération canal lombaire étroit : les résultats

 

Lorsque la racine nerveuse a été abîmée ou trop longtemps comprimée, l’intervention chirurgicale peut ne pas réussir à supprimer les troubles sensitifs ou moteurs et à restaurer certaines fonctions.

Toutefois, en général, le patient regagne partiellement son autonomie 24h après la chirurgie du canal lombaire étroit et les troubles de la marche, les douleurs, les engourdissements et picotements au niveau de ses membres inférieurs disparaissent après quelques semaines.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 3 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?