Comment se déroule l’opération de la hernie discale lombaire ?

operation hernie discale deroulement docteur antoine roul chirurgien rachis paris chirurgien specialiste dos paris

Comment se déroule l’opération de la hernie discale lombaire ?

En allant au bloc pour une opération de la hernie discale lombaire, il est toujours plus rassurant de connaître le déroulement habituel de l’intervention. Cet article revient sur le processus.

 

La hernie discale lombaire : quand faut-il se faire opérer ?

 

En principe, la prise en charge de la hernie discale lombaire est d’abord médicale (repos, antalgiques, anti-inflammatoires, infiltrations épidurales, prise en charge rééducative, etc.).

Toutefois, un handicap fonctionnel, une paralysie des fonctions sphinctériennes ou des muscles innervés par la racine nerveuse comprimée, ou la persistance des symptômes de la hernie discale après le traitement médical rend l’opération inévitable.

 

La hernie discale lombaire : déroulement de l’opération

 

L’opération de la hernie discale lombaire consiste à libérer la racine nerveuse comprimée par ablation partielle ou totale du fragment hernié du disque intervertébral. On parle de discectomie.

Pratiquée sous anesthésie générale ou péridurale et sous grossissement optique par un spécialiste de la hernie discale, l’intervention consiste essentiellement à :

  • Pratiquer une courte incision cutanée en regard de l’espace discal ;
  • Disséquer les muscles pour accéder au canal lombaire et à l’espace intervertébral ;
  • Identifier, inciser et reséquer le ligament jaune ;
  • Repérer et récliner le nerf pour accéder à la hernie discale et la retirer ;
  • Evider le disque pour éviter une récidive ;
  • Effectuer, au besoin, un drainage qui durera 1 ou 2 jours pour éviter un hématome postopératoire.

L’opération de la hernie discale, en ambulatoire ou en hospitalisation, est une opération conservatrice. Elle préserve les fonctions mécaniques de la colonne vertébrale. Et pour cela, elle doit être précédée d’examens d’imagerie précis et rigoureux.

 

Hernie discale lombaire : la phase postopératoire

 

Après l’intervention, le patient doit suivre un traitement antalgique pendant quelques jours et faire changer le pansement de sa plaie opératoire tous les deux jours jusqu’à la cicatrisation.

La convalescence après l’opération de la hernie discale durera 15 jours (le patient se lèvera 15 min toutes les heures), et l’arrêt de travail, 1 à 3 mois, selon le cas.

Une consultation de contrôle à la 6ième ou la 8ième semaine postopératoire permettra au spécialiste de la hernie discale d’autoriser le patient à reprendre le sport ou pas après une prise en charge rééducative.

 

Hernie discale lombaire : complications de l’intervention

 

Après l’opération de la hernie discale, les complications suivantes peuvent survenir :

  • Une infection de la zone opérée ;
  • Un hématome ;
  • Des fourmillements et un engourdissement des membres inférieurs :
  • Un fond douloureux sur le trajet du nerf ;
  • Des douleurs particulièrement persistantes en cas de retrait incomplet de la hernie ou de lésion du nerf ;
  • Des maux de tête, une difficulté d’uriner le lendemain de l’opération, des troubles digestifs ;
  • Une récidive, qui n’est pas forcément liée à l’acte chirurgical comme lorsqu’une autre hernie sort par la fissure discale avant la cicatrisation de cette dernière ;
  • Une paralysie, dans des cas exceptionnels ;
  • Etc.

 

Hernie discale lombaire : résultat de l’intervention

 

Dans 90% des cas, l’intervention chirurgicale se passe très bien. La douleur sciatique disparaît au réveil du patient et les troubles moteurs, en quelques semaines. Les troubles sensitifs, eux aussi, régressent, mais ils peuvent prendre plus de temps à disparaître complètement.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Notez-la

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 2

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?